Pourquoi bien manger c’est important ?

alimentation saine

L’alimentation tient une place capitale dans notre vie sans que nous n’y prêtions réellement attention. La société capitaliste dans laquelle nous évoluons nous pousse sans cesse à grands renforts publicitaires vers des aliments trop riches, trop gras et trop sucrés. Les conséquences de cette dérive culturelle sont une recrudescence de maladies pour la plupart auto-immunes : diabète, cancers, sclérose en plaques, maladies cardio-vasculaires, dégénératives, métaboliques…

alimentation industrielle

Dans notre nouveau monde, l’alimentation industrielle est devenue LA référence. Nous ne prenons plus le temps de cuisiner les produits régionaux en fonction des saisons. Les nouvelles technologies nous ont permis de disposer de réfrigérateurs et la conservation alimentaire s’est adaptée en conséquence (adjuvents, conservateurs, anti-oxydants, exhausteurs de goût pour garder les aliments plus longtemps et plus savoureux). L’agriculture intensive a remplacé des siècles de cultures durables, l’absence de jachère appauvrit les sols, l’emploi d’engrais et insecticides pollue l’environnement et détruit des insectes indispensables à la santé du milieu, les ogm modifient la structurent des aliments….

Toutes ces évolutions ont donc précipité l’Homme vers une consommation alimentaire déréglée, irresponsable et non qualitative. Les pays développés souffrent de malbouffe et avec elle, toute la pléthore des maladies auto-immunes l’accompagne.

  Céréales

Pour en revenir au fondement de l’évolution, la constitution physique de l’homme le destine à un régime frugivore comme le mettait en évidence Darwin. Notre mâchoire n’autorise pas une grande ouverture, nos dents ne sont pas saillantes et ne permettent pas de mouvements tranchants, notre intestin a une taille intermédiaire alors que notre colon est long et complexe pour absorber les sucres.

En conséquence de quoi, notre anatomie nous pousserait naturellement à consommer feuilles, racines, légumes, fruits, noix, graines, miel et petits mammifères. Cela se rapproche du régime alimentaire végétarien.

Or à l’heure actuelle, le régime alimentaire de l’homme est omnivore. On a gardé cette croyance que l’on pouvait tout manger sans conséquences. Seulement, manger certains aliments dérégle notre corps et nous développons des allergies alimentaires ou des maladies associées à cette mauvaise alimentation. Comme exemple, celui de la vache folle, à qui on donnait à manger de la farine animale alors que c’est totallement contraire à sa physiologie digestive. La vache s’est mise à contracter une maladie neurodégénérative avec un trouble comportemental, qui s’est alors transmise à l’homme parce qu’il a lui même mangé cet animal. On ne peut donc prétendre que l’alimentation n’a pas de retentissement sur notre santé.

alimentation variée   Il est urgent de revenir à une alimentation de qualité pour prévenir la recrudescence de maladies de tous types. Limiter les apports en graisses et en sucres simples parait être le B.A ba de la thérapeutique à adopter. Il faut également s’attaquer au problème des allergies alimentaires qui augmentent de plus en plus car notre corps ne s’est pas encore adapté aux aliments modernes que nous consommons (comme un poisson qui n’aurait pas eu le temps de développer ses branchies, indispensables pour vivre sous l’eau). Nous évoluons moins rapidement que la nourriture que nous créons et cela engendre des déséquilibres.

Les principaux aliments responsables d’allergies alimentaires retardées et difficilement diagnosticables sont les suivants :
Lait de vache, viande de boeuf, blé, maïs, pomme de terre, tomates, oeufs, soja et agrumes.

Quelques pistes pour changer vos habitudes alimentaires

L'alimentation personnalisée   Régime Seignalet  Alimentation sans lait et sans gluten